Une nouvelle année, c'est l'occasion de se souhaiter le meilleur ! Mais est-ce la meilleure chose à souhaiter en ce début d'année 2019 ?? J'ai plutôt envie de vous souhaiter, de nous souhaiter à tous collectivement une réelle prise de conscience face à ce qui arrive...

Je ne suis pas par nature "complotiste", ni "fin du mondiste" et je suis même plutôt un optimiste vis à vis de l'avenir. Mais voilà, je ne suis pas pour autant un "autruchiste", à savoir que lorsqu'il y a une prise de conscience nécessaire, j'aime bien être de ceux qui sont à la hauteur des enjeux. J'ai le sentiment qu'en ce début d'année 2019, il y a quelque chose d'inédit qui est en train de monter et qui nous appelle tous à une prise de conscience accrue de la situation dans laquelle nous sommes d'un point de vue avenir collectif environnemental et sociologique à l'horizon 10 ou 20 ans, autant dire demain. Je vous partage çà très simplement et aussi très amicalement, en espérant que nous soyons tous capable collectivement de piger ce qui se passe !

Premier truc que je vous partage, c'est le discours d'une jeune suédoise de 15 ans à la COP 24 : d'aucuns crieront à la manipulation par les adultes, mais je suis frappé par la force de conviction de cette jeune dont les propos ne laissent pas indifférents. C'est 3 minutes... et c'est à écouter en entier :

J'ai été également frappé récemment par une thématique récurrente qui revient dans diverses sources que je juge sérieuses, à savoir le sentiment d'une limite atteinte par notre modèle civilisationnel (par exemple ici), une thématique récurrente autour de la limite atteinte de façon imminente par le progrès technologique, notre modèle actuel. J'ai tendance à être d'accord avec le fait qu'on stagne, qu'on tourne un peu en rond depuis quelques temps et surtout qu'on épuise planète et ressources sans lésiner... Tout cela peut à première vue sembler un peu "bateau" voire ressembler à du réchauffé, les notions de "peak oil" and co n'étant pas nouvelles. Mais voilà, les arguments sont massifs, objectifs, de sources diverses et concordantes et par des esprits que l'on peut estimer éclairés.

Je vous propose le second truc que je vous partage : la vidéo d'une conférence de Pablo Servigne, auteur qui porte le mouvement de pensée de la "collapsologie" (ou science de l'effondrement) en France. Formé au sciences du chaos et des système complexe, l'auteur de formation scientifique est sérieux dans ses arguments et met en exergue des faits qui sont troublants et à peu près irréfutables (car liés aux mathématiques des systèmes dynamiques pour l'essentiel) :

Mais il n'est pas le seul et on retrouve un discours comparable déjà il y a un an dans une conférence à la Cité de Sciences et de l'industrie par Mr Jancovici

(polytechnicien de formation !) :

Tout ceci pose vraiment question et il me semble qu'on joue dangereusement avec le feu à ne pas vouloir VRAIMENT comprendre ce qui se passe. Bonne année 2019 ? Plutôt Bonne prise de conscience à tous (et moi avec ) !

Pour aller plus loin :

  • Comment tout peut s’effondrer (Seuil, 2015) - Pablo Servigne
  • Une autre fin du monde est possible (Seuil, 2018) - Pablo Servigne

Article suivant